Comment sentir le vin lors d’une dégustation ?

verre de vin rouge

Pour déguster un vin, on distingue 3 phases, qui vont mettre en action 3 de nos sens : l’aspect visuel, le nez, et enfin le goût. Aujourd’hui, attardons-nous sur le nez, ou comment bien sentir un vin…

Comment sentir le vin ?

L’odeur du vin, également appelée le nez nécessite une approche méthodique pour en découvrir tous les aspects. Techniquement, on peut identifier 3 étapes :

  • le premier nez,
  • le deuxième nez,
  • le troisième nez.

Premier nez

Une fois que le vin est servi dans le verre, on va sentir directement celui-ci, sans l’agiter. Pour cela, on met son nez dans le verre pour bien sentir les odeurs qui s’en dégage. On va ainsi essayer de capter les arômes les plus volatils. On va aussi pouvoir déceler rapidement les défauts comme par exemple si le vin aura un « goût de bouchon », si il est oxydé ou si il y a une réduction trop importante.

Deuxième nez

On fait tourner le vin plusieurs fois dans le verre, avec un mouvement circulaire à plat, et en faisant attention de ne pas être trop brusque pour ne pas le renverser. Grâce à ce mouvement, on va oxygéner le vin et lui permettre de libérer de nouveaux arômes. Puis, on met sans attendre le nez dans le verre pour sentir le vin. Cela libère les particules les plus lourdes.

Troisième nez

Après avoir bu le vin, on va sentir le restant de vin dans le verre quasi-vide. Les molécules aromatiques les plus lourdes sont libérées après un long contact du vin avec l’oxygène, surtout dans le cas des vieux millésimes.

Que sentir dans le vin ?

En suivant la méthode évoquée ci-dessus, on va pouvoir déceler :

  • le terroir, c’est-à-dire ce qui est lié à la provenance du vin, le climat, et le sol dans lesquels les vignes mûrissent.
  • le cépage : c’est le type de raison utilisé pour faire le vin. Parmi les plus célèbres, on peut citer le merlot, le cabernet sauvignon, le pinot noir, la syrah ou encore le grenache en rouge, et le chenin, le chardonnay, le sauvignon ou le melon de Bourgogne en blanc.
  • la méthode de production, par exemple si le vin a été élevé et vieilli en fûts de chêne ou en cuve béton.